Colporteur de chansons

Onzième récolte en Inde à Patna

Namaste,


Voici un message que j' avais concocte afin qu'il apparaisse au milieu de mon trek. Des soucis techniques font qu'il n'apparait que maintenant. 


Alors que je suis normalement à l'heure actuelle perdu au milieu des montagnes et loin d'un poste internet, voici la dernière récolte que j'ai ecris avant de partir (au cas ou certains seraient en manque) :


Alors que le soleil fini juste de poser ses rayons sur le village de Patna, des enfants dévalent des 4 coins de la montagne le cartable sur le dos. Vétus de leur uniforme ils se dirigent vers leur école située sur une petite colline. Les 2 professeurs arrivent au bout de leur longue ascension depuis Laxman Jula. A moitié essouflés, ils rejoignent leurs 2 autres collègues locaux (chaque professeur est une femme). Il est 7 heures, les enfants arrêtent de jouer, laissent leur tongues devant la classe et vont s'asseoir par terre les garçons d'un côté et les filles de l'autre.


Lorsque j'arrive dans la classe des plus grands (10-13 ans), je sens une effervescence se créer. Les 40 enfants écarquillent leurs yeux, s'agitent et chuchotent à leur camarades des choses visiblement rigolotes. La professeur comprend assez bien l'anglais, elle accepte la récolte et demande aux enfants de me saluer ce qu'ils font en se levant.


Je raconte brièvement l'histoire de Tunga en tapant sur mes genoux (Afrique), en jouant un morceau de bossa nova (Brésil) puis en faisant danser les enfants sur la musique country (Etats-Unis). Je remarque rapidement qu'ils ne connaissaient pas cette danse auparavant. Quelques jongleries plus tard, je présente mon parcours à l'aide des chansons récoltées auprès des enfants allemands, bulgares, turques et iraniens. Enfin, c'est au tour des enfants de me chanter une chanson. 2 filles s'avancent timidement et chantent une très belle chanson ("balou sa kale" ou "ai confiance") avant que 2 garçons prennent le pas. Enfin, toute la classe se lève et chante avec conviction une chanson à propos de Dieu.


Hélas, le docteur Chandan qui m'a accompagné ne maitrise pas assez bien l'anglais pour traduire ces chansons. Je cherche un traducteur au Népal, beaucoup parlent l'indhi mais pour l'instant aucun n'a pu traduire ma nouvelle récolte.


J'ai quitté les enfants pendant leur heure de récréation alors qu'ils couraient pieds nus sur les graviers. Ils terminent leur journée d'école à 13h après quoi ils ont bien mérite leur déjeuner, ils ne prennent pas de goûter pendant la matinée.


C'était ma dernière récolte avant le Népal et la rencontre avec les enfants du CCC. Je prends toujours autant de plaisir à rencontrer les enfants et à échanger les chansons. Chaque récolte est différente et c'est ce qui rend le colportage plus riche.


péli bètanla.


Pierre


Publié à 11:31, le 18/04/2008, dans Projet entre France et Nepal, Pokhara
Mots clefs : chandan laxman jula



<%EntryTitle%>

{ Publié par <%EntryAuthor%> }
<%EntryBody%>
Publié à <%EntryTime%>, le <%EntryDate%>, dans <%EntryCategory%>, <%Localite%>
Mots clefs : <%Tags%>

{ Page précédente } { Page 224 sur 272 } { Page suivante }

Menu

0. ACCUEIL et QUI SUIS JE
1. BAP DI BOUP
2. COLPORTEUR DE CHANSONS
3. DUO avec MATTHIEU HAMON
4. ENCHANTE
5. LES CHOEURS ENSOLEILLES
6. LE VOYAGE DE TUNGA
7. MEME LES WATTS
8. MEME PAS PEUR
9. ZEKETOUM
Agenda
Audio et video
CONTACT @ et tel
Divers apres le voyage
presse, radio
Projet entre France et Nepal

Rubriques

Des arbres et des hommes
Facebook pierre
Facebook Mémé les watts
Manu Grimo
M'zelle Magali
Olivier Hédin- Cie Oh!

:

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photos

La carte des lieux visités





«  Septembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 




<%letter%>