Colporteur de chansons

Quatrieme semaine de colportage

Quatrieme semaine de colportage

MERHABA TOUT LE MONDE!  (bonjour Turque),

 

Après avoır profité encore quelques jours des succulents plats de Vianka.

et de l'eau de vie Bulgare de Tsanko (La raquia) j'ai dis "Tchao" à Gallia (qui m'a accompagné pendant mon séjour) et j'ai quitté Lovech pour franchir samedi 26 janvier les montagnes enneigées des Balkans. Arrivé du côté sud Bulgare, un après-midi de stop m'a amené non loin de la frontière Turque.

. BanitsaLe Banitsa préparé par Vianka

A la tombée de la nuit, l'homme qui m'avait laissé devant son magasin de vêtements 45 minutes plus tôt m'a invité: "ce soir ma maison est la tienne". Nous sommes allés passer la soirée dans un gîte en pleine forêt avec ses amis chasseurs. De la France ils ne connaissaient que la chaîne TV "Chasse et Pêche". A la fin de la soirée ils étaient contents d'avoir un nouveau mot français à leur tableau: "sanglier".  

 

Le lendemain, je franchissais la frontière Bulgaro-Turque. Pour la première fois on me demandait de l'argent pour avancer (50 euros!). Le stop est moins coûtumier en Turquie que dans les pays précédents. 

 

 Le stop devient dur en Turquie!

 

Finalement un homme m'a laissé devant un bus qui démarrait. Je suis monté en marche, direction Istanbul.

 

A İstanbul, j'ai demandé à plusieurs personnes la direction du métro qui devait me mener au quartier "Sultanhamet" où je comptais trouver un hotel. Un homme, Ahmet, prenait la même direction que moi, il parlait un peu français et après 5 minutes de discussion il m'a invité à dormir chez lui.

 

En fait, c'est chez sa soeur Tendu et son neveu Tarik que je loge depuis 4 jours. Ainsi j'ai eu le temps de visiter Istanbul et ses mosquées, de goûter les sucreries et de boire beaucoup de thé (tchaï).

La Mosquée bleue de nuıt

Certains quartiers sont remplis de Buildings luxueux et d'autres de Bazars ou les petits commerçants remplacent les grandes surfaces. Le plus beau a mon goût est le "Spice Bazar", ça grouille de partout et les vendeurs ne ratent pas une occasion de communiquer avec les clients.

.

Istanbul est coupée en deux par le détroit de Bosphore. En prenant le bâteau pour rejoindre la maison de Tendu j'ai rejoint la partie asiatique de la ville. Ca y est, j'ai posé mes premiers pas en Asie!

 


C'est cependant dans la partie Européenne que je suis retourné pour demander mon visa Iranien. Je pourrai le récupérer normalement à partir du 8 février à Ankara, ma prochaine destination. 

 

 

 

Pas de chance, les écoles sont fermées pendant 15 jours à cause (ou grâce) des vacances. Si je ne trouve pas de centre approprié pour un colportage a Ankara j'espère trouver une école a l'est du pays quand l'école aura repris. En attendant je profıte du chant des mosquées qui résonnent 5 foıs par jour dans les rues. 

.

.

Merci à tous, pour vos messages, je vais essayer de répondre bientôt à vos messages dans une autre rubrique : "échanges".

.

GÜLE GÜLE (au revoir Turque).


Publié à 09:52, le 1/02/2008, dans Periple entre France et Nepal, Istanbul
Mots clefs : colportagequatrieme


<%EntryTitle%>

{ Publié par <%EntryAuthor%> }
<%EntryBody%>
Publié à <%EntryTime%>, le <%EntryDate%>, dans <%EntryCategory%>, <%Localite%>
Mots clefs : <%Tags%>

Menu

AGENDA
0. ACCUEIL et QUI SUIS JE
1. BAP DI BOUP
2. COLPORTEUR DE CHANSONS
3. DUO avec MATTHIEU HAMON
4. ENCHANTE
5. HUGUETTE THE POWER
6. LE VOYAGE DE TUNGA
7. MEME LES WATTS
Audio et video
CONTACT @ et tel
Divers apres le voyage
Les choeurs ensoleilles (ancien projet)
Meme pas peur (ancien projet)
Periple entre France et Nepal
Zeketoum (ancien projet)

Rubriques

Des arbres et des hommes
Facebook pierre
Facebook Mémé les watts
Manu Grimo
M'zelle Magali
Olivier Hédin- Cie Oh!

:

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photos

La carte des lieux visités





«  Novembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 




<%letter%>